Animer une luciole - mai 2020

Aux personnes qui sentent l'élan "d'allumer une luciole",
un petit cercle de paroles, de soutien et de connexion au vivant,
près de chez vous, voici quelques conseils et propositions 

 

     

Annonce

  • N'oubliez pas d'annoncer votre luciole sur le wiki "Time to breath-sentir", avec comme intitulé: "Luciole de ... (lieu)", pour pouvoir identifier toutes les lucioles existantes.

Préparation:

  • Dans le mail d'invitation, vous pouvez bien sûr faire appel aux intentions émises sur la page "L'envol des lucioles", mais n'hésitez pas à sentir quel est votre élan propre, peut-être une intention particulière qui vous anime.

  • Vous serez peut-être contacté directement via l'annonce sur Time to Breathe

  • Rassurez les personnes sur les mesures que vous prendrez pour respecter les précautions sanitaires: le port du masque est encouragé, pas de contact physique, une distance de 2m entre les personnes dans le cercle.

  • Nous émettons l'intention aussi de pouvoir inviter des personnes en-dehors de nos cercles habituels, à qui nous pensons que la proposition pourrait être utile. Peut-être devrons-nous faire le pas pour "aller vers".

  • Trouver et préparer le lieu de rdv. Vous pouvez prendre le temps de sentir si cet endroit est suffisamment intime, demander l'autorisation aux autres qu'humains ou au lieu lui-même. Vous pouvez créer un petit centre avec des éléments naturels. Le centre peut aider à nourrir un regard et une intention commun.

    Au moment du cercle: 

    Voici des propositions pour la première rencontre: S'ancrer dans la gratitude!

  • Accueil des participants sur le lieu: une fois chacun-e installé dans le cercle, prenez le temps de vous poser, de rappeler l'intention (éventuellement poser dans le centre un objet - bougie qui représente cette intention). S'il y a un chemin à faire ensemble jusqu'au lieu, vous pouvez inviter les participants à entrer en silence et à se relier aux autres qu'humains, se sentir accueillis.
  • Membrane de sécurité: Il est important de rassurer en explicitant votre fonctionnement au niveau sanitaire (distance, masque ou pas, etc.) et voir si chacun est OK. Vous pouvez aussi nommer les régles de bienveillance, de confidentialité et de souveraineté, qui aideront chacun-e à se sentir en confiance.
  • Ancrage: petit moment de respiration, guidé ou pas, pour arriver sur le lieu, reprendre contact avec son corps, prendre contact avec le cercle et les autres qu'humains présents. Vous pouvez proposer une petite méditation, des mouvements, assis ou debout, selon les pratiques qui vous parlent le plus.
  • Cercle de paroles ... inviter chacun-e à se présenter tour à tour, éventuellement par le biais d'un élément de la nature que vous leur aurez demandé d'apporter. Puis un tour sur comment chacun-e se sent dans ce chemin de confinement- déconfinement. Insister sur l'expression des ressentis, plus que sur l'expression des opinions ou des avis sur la situation!
  • Expliquer, éventuellement en la traçant sur le sol, les 4 étapes de la spirale. Vous trouvez une description sommaire ici sur notre site, ou dans le livre de Joanna Macy. 
  • Voici 3 propositions de pratiques liées à la gratitude (vous pouvez en choisir 1 ou 2 suivant le temps que vous avez):
    1. Phrases ouvertes (15 min) : (voir descriptif dans les fiches animation :ici), par exemple:
     - "Mes pépites de cette période de confinement, c'est ..."
     -  "Les personnes (ou autre qu'humains) qui m'ont le plus soutenu, c'est ..."
     -  "Une leçon que je tire de cette période, et que j'ai envie de prendre au sérieux, c'est ..."

    2. Landart (20 min): chacun-e va récolter des éléments de la nature, et le groupe construit en silence une oeuvre collective pour remercier la Nature, le lieu ... On peut terminer par une intention commune: envoyer notre gratitude par le monde. 

    3. Offrande à un être autre qu'humain (20 min): Proposer à chacun-e d'aller à la rencontre d'un être autre qu'humain (végétal, oiseau, insecte ...) et de lui offrir une perle de gratitude. Puis écouter "la réponse", le ressenti intérieur.
  • Clôture: une météo de sortie en quelques mots, puis un chant, une danse, une lecture de texte inspirant ...
  • Proposition d'une pratique quotidienne jusqu’à la semaine prochaine : par exemple: conscientiser et écrire chaque soir 3 raisons de remercier qqn, la vie...


    Voici une proposition de déroulé pour la seconde séance: "Honorer notre peine pour le monde"
  • Accueil des participants sur le lieu: une fois chacun-e installé dans le cercle, prenez le temps de vous poser, de rappeler l'intention (éventuellement poser dans le centre un objet - bougie qui représente cette intention). S'il y a un chemin à faire ensemble jusqu'au lieu, vous pouvez inviter les participants à entrer en silence et à se relier aux autres qu'humains, se sentir accueillis.
  • Ancrage: petit moment de respiration, guidé ou pas, pour arriver sur le lieu, reprendre contact avec son corps, prendre contact avec le cercle et les autres qu'humains présents. Vous pouvez proposer une petite méditation, des mouvements, assis ou debout, selon les pratiques qui vous parlent le plus.

  • Cercle de gratitude : pour retrouver l'ancrage dans la gratitude, vous pouvez proposer un tour de cercle de gratitude de la semaine. Chacun-e s'exprime de manière assez brêve.

  • Cercle de paroles ... Cette fois, nous proposons aux lucioles de vivre une version courte du mandala de nos vérités. Vous pouvez la trouver ici, sur le wiki Animer la transition intérieure. Vous pouvez prendre le texte avec la présentation et les consignes avec vous. Si vous vous sentez un peu tendue de faciliter un mandala, n'hésitez pas à le partager dans votre petit cercle. Rien de tel que la transparence pour détendre l'atmosphère. Tant que le cadre est bien posé, il n'y a pas de craintes à avoir. Si vous indiquez le temps consacré au mandala, la distribution de la parole se fera sans doute assez naturellement !

  • Après le mandala : pour avoir le temps d'intégrer et de laisser « redescendre » les émotions soulevées, vous pouvez proposer :

    - Soit un temps seul-e d'intégration dans la nature, avec la possibilité de déposer les émotions encore présentes auprès d'un arbre, ou dans la Terre. Ou s'il y a un ruisseau ou un point d'eau tout près, de mettre les pieds dans l'eau et laisser l'eau emporter ...
    - soit un temps de danse, de chants.
    - soit un temps de dessin libre ... éventuellement une fresque collective et silencieuse.

  • Clôture: une météo de sortie en quelques mots
     

  • Proposition d'une pratique quotidienne jusqu’à la semaine prochaine :
    - quand je sens une émotion me traverser quelle qu'en soit la raison, placer une main sur mon cœur, et dire intérieurement : « je t'entends, mon prénom ».
    Une invitation à bien respirer en conscience pour soutenir l'accueil et l'alchimie de l'émotion, de boire un verre d'eau en conscience, de se connecter au cercle en pensée.

  • et/ou : construire un petit kern au pied d'un arbre près de chez moi, et venir déposer chaque jour un caillou représentant un deuil à faire ou en cours.

    Voici une proposition pour la troisième étape: Regarder avec des yeux neufs!

Le mot-clé de cette troisième étape est sans doute:  interdépendance !

Les pratiques ne manquent pas pour ressentir cette interdépendance avec les autres espèces, entrer dans le temps profond et nous relier à nos ancêtres et/ou à nos descendants, nous sentir partie prenante de la Terre vivante et animée, et la sentir aussi "parler à travers nous". Voici une proposition de déroulé, nous vous citons d'autres pratiques possibles à la fin.

  • Ancrage: profitons de l'ancrage corporel pour ressentir déjà cette interconnexion avec le vivant, avec le lieu, avec les éléments ... On peut introduire du mouvement, la conscience de la respiration partagée par tous les êtres vivants.

  • Introduction: donner quelques éléments qui font partie du changement de regard: interdépendance, identité élargie, temps profond, ... Vous pouvez lire le poème de Tylie (qu'elle envoie via Agora).

  • Centrage: en préparation de la météo: moment d'écriture pour formuler une question plus existentielle qui me taraude/ traverse peut-être suite au confinement-déconfinement ?

  • Cercle de paroles: partage des météos intérieures avec un focus sur cette question.

  • Exploration sauvage (20 à 30 min): partir en "errance" dans la nature, avec notre question dans notre coeur. Se laisser attirer par là où notre corps, nos sens nous amènent, observer comment le vivant "fait" (peut-être une fourmi ou une simple feuille d'arbre), observer tout autant à l'extérieur qu'à l'intérieur nos émotions, nos sensations, peut-être des images qui nous viennent ...

  • Retour au cercle: partage de nos expériences, des leçons de la nature ...

  • Clôture

  • Pratique jusqu'à la fois suivante: Pendant la semaine jusqu'à la dernière étape, je peux prendre le temps d'écrire une lettre qu'un.e  descendant.e (arrière petite fille ou petit neveu...) pourrait m'envoyer pour me décrire comment se passe la vie à son époque, comment les temps de chaos ont été dépassés et comment la société à été transformée grâce à ce regard neuf.

    Autres outils possibles pour le Changement de regard :

  • dans le wiki Animer la transition intérieure: se raconter notre rencontre avec un être autre qu'humain, rencontre avec nos descendants, louange à un être autre qu'humain, méditation : l'arbre des générations.

  • dans le livre de Joanna Macy: invocation des êtres des 3 temps, cercles en propagation, le don des ancêtres, trente ans plus tard ....

    Voici une proposition pour la quatrième séance: Aller de l'avant

  • Ancrage corporel

  • Météo 

  • Intériorisation de la spirale: par une visualisation, ou avec un échnage sur les moments forts partagés depuis le début, inviter à ressentir la dynamique de la spirale ... et commetn nous sommes amenés à aller de l'avant, à poser des actes et des engagements dans le monde.

  • Pratiques possibles pour aller de l'avant:

    1. Mettre en action les 4R (voir wiki animer la transition intérieure)

    2. 
    Recentrage solo : de quoi ai-je besoin pour aller de l’avant ?

    Conseil des sages (trios ou duos) 3x3’/pers
    Exposé de mon besoin :les sages écoutent en silence
    Les sages posent des questions de clarif’
    Les sages m’offrent un « si j’étais à ta place » (et je prends des notes).
    Seul à la rencontre des autres qu’humains : s’ouvrir aux messages sur "aller de l'avant"(disponible pour accueillir un mot qui puisse être une piste, une qualité à cultiver). Quand le mot vient, le placer verticalement (acrostiche) et laisser des mots ou phrases venir en regard de chaque lettre pour étoffer vers le PPPC(prochain petit pas concret)
    • Echange sur la manière dont nous souhaiterions voir évoluer la luciole... pendant l'été, après ... Besoins, élans, envies!

    • Clôture et célébration du chemin parcouru!


      Outils à disposition:
       

    • Voici le lien vers une plateforme d'outils et de pratiques de transition intérieure et de Travail qui relie, que vous pouvez utiliser librement: https://pratiquesti.reseautransition.be/?AccueilL
    • Et finalement, nous utiliserons un fil de discussion sur Agora (animer et faire vivre la transition intérieure) pour pouvoir partager nos expériences, poser une question, faire des suggestions, demander un conseil: 
      https://transition.agorakit.org/groups/17/discussions
    • Vous pouvez aussi toujours envoyer un mail sur: info@terreveille.be.