Bienvenue sur le site de Terr'Eveille

L' association Terr'Eveille se propose de promouvoir le "Travail qui Relie",
une méthodologie et une vision du monde, développées par Joanna Macy,
par le biais d'ateliers d'un ou plusieurs jours pour qu’il puisse toucher, inspirer et servir de ressource aux personnes qui souhaitent s'investir dans le "changement de cap"

vers une société qui soutient la vie.


* * *

Bonjour à vous toutes et tous,

 

En ce tout début d'année, se termine la récolte 2018, et déjà, nous nommons les espoirs, les sentiers qui se

dessinent  et les chantiers qui émergent pour les mois qui viennent !

Plus conscients que jamais des craquements inquiétants du Vieux Monde, de l'obstination aveugle des puissances économiques à éviter les responsabilités écologiques, de la montée des populismes ravageurs, nous choisissons de regarder et de nourrir encore et encore les jeunes pousses de la Forêt.

Beaucoup d'entre nous ressentent ces déchirures entre nos têtes qui voudraient œuvrer, éteindre les feux, colmater les brèches, construire encore un projet de résilience; et nos corps fatigués, nauséeux des écrans, épuisés ou malades; entre nos cœurs qui cherchent à se rassembler, à soulager ou à s'épancher, et nos âmes qui aspirent à la simplicité, à la lenteur et à la beauté !

Alors oui, vivre tout cela pleinement, danser avec les incertitudes et avec nos limites, continuer à ouvrir les yeux sur le monde et honorer notre peine, immense; nous émerveiller devant l'intelligence de l'abeille et le vol des grues, nous retrouver dans la chaleur et la bienveillance des cercles, partager nos intuitions et nos rêves, inscrire les principes du vivant dans chacun de nos actes, tisser nos communautés, accueillir le voyageur et la migrante, et semer notre gratitude ... à tous vents!

 

C'est tout cela, et bien plus encore, que nous nous proposons de pratiquer
et d'explorer dans nos prochains ateliers, en 2019!

Pour voir toute notre programmation, consultez notre page calendrier !

En France, nos amis de la "Drôme qui relie", Antoine, Charlotte, Marine et Pablo proposent également plusieurs ateliers en 2019. Voici sur cette page, l'annonce de leur programme... encore provisoire !

Et en Belgique, notre amie Aline Wauters, relance la proposition des "Femmes en transition 2019: la traversée qui reconnecte". D’avril à septembre 2019, 6 expériences en spirale s’emboitant l’une dans l’autre pour retrouver la connexion à soi, à l’autre, à la tribu, aux autres espèces animales, végétales et minérales, aux éléments et à la Vie. 6 séjours, entre 8 et 21 jours, dans des lieux portés par des femmes engagées, pour des femmes en chemin.

Pour offrir cette programmation, notre équipe de facilitateurs s'étoffe de nouvelles énergies et couleurs. Début décembre, nous étions réunis: 18 personnes s'engagent joyeusement dans un processus de co-création et co-apprentissage. Pour que le Travail qui relie se déploie dans toutes ses possibilités, à la fois ancré dans notre petit pays entre Senne et Salm et notre Mycelium local, et tout autant inspiré par ce qui traverse le monde en mouvement, en Colombie (grâce à Helena), aux Philippines (avec Aline) ou en Flandre et en Angleterre (avec Rozan).

Helena, quant à elle, est plus que jamais engagée en Colombie, dans le projet "Re-Conectando: Laboratoires de Vérité et de Réconciliation dans le ventre de la Mère Terre" dont vous avez pu suivre l'évolution dans nos dernières nouvelles.

Terr'Eveille continuera à soutenir ce projet qui nous tient particulièrement à cœur et amplifie encore la portée du Travail qui relie. Notre soutien est tout autant un apport financier, par des dons réguliers, qu'un relais pour faire connaître les enjeux de la situation en Colombie. Si vous souhaitez être tenus au courant des suites du projet et des activités spécifiques que nous organiserons en Belgique, vous pouvez vous inscrire ici.

Dans la vie souterraine de mycélium nourricier, mentionnons deux projets en préparation:

  • Le 2ème Congrès d'écopsychologie et de transition intérieure, qui aura lieu, les 15, 16 et 17 mars, à Faulx-les-tombes. Pour explorer ensemble les multiples facettes du courant de l'écopsychologie, et les formes qu'il peut prendre chez nous. Toutes les informations sur le site: http://www.ecopsychologiefrancophone.org/
     
  • La 2ème édition de la formation en écopsychologie de 28 jours, qui se déploiera en 2 formules (l'une d'un an, l'autre sur 2 ans), en débutant en septembre 2019. Plus d'informations ici

Une autre toute "jeune pousse", est la parution du livre "Une autre fin du monde est possible", de Pablo, Raphaël (Stevens) et Gauthier. Suite du fameux "Comment tout peut s'effondrer", paru en 2015, celui-ci aborde en particulier la dimension intérieure, individuelle et collective, de l'effondrement. Il parcourt le champs de l'écopsychologie et du travail de Joanna Macy, en explorant 4 axes en particulier: notre relation au sacré, le Féminin/ masculin, le sauvage en nous et la coopération.

Il vise bien sûr à favoriser l'émergence et le renforcement des réseaux des tempêtes! Entre le discours d'Edouard Philippe fin juin, la démission de Nicolas Hulot et le discours à Bordeaux de Aurélien Barraut, la conscience et la reconnaissance de l'effondrement se sont complètement ouvertes dans le public et les médias. Cela a bien sûr contribué à l'accueil de ce livre, même s'il suscite des réactions très variées et contrastées... et explique peut-être le boom des demandes pour des ateliers de Travail qui Relie?
Enfin, un processus que nous suivons de près, c'est celui des préparations des grandes marches transcontinentales prévues en 2020...

Tout d'abord Jai Jagat, grande marche Ghandienne qui partira de New Delhi et rejoindra Genève en septembre 2020.  De nombreux marcheurs européens et africains convergeront également vers Genève à cette période. Vous pouvez découvrir ici leur appel au monde:

  • pour que l'éthique guide nos pas,
  • la justice donne place à chacun.e,
  • la voix des plus pauvres soit reconnue,
  • nos communautés construisent des sociétés non-violentes.

Et ensuite le pari un peu fou de deux hommes : Kim Pasche, anthropologue bien connu de nos amis Drômois et Michael Palma entrepreneur et financier Genevois. Ils ont décidé de rejoindre leurs deux mondes apparemment contradictoires mais partageant la même planète.  L'idée est de permettre à de jeunes amérindiens du nord de ré-interroger leur valeurs ancestrales. Ils traverseront les terres de 9 sociétés traditionnelles à travers les 2 continents americains en réapprenant à fabriquer et à utiliser les moyens de déplacement traditionnels. Entre 2020 et 2021, ils réaliseront un périple depuis leur Yukon natal pour rejoindre les territoires Kogis en Colombie.      

 

Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant de l'avancée de ces grandes marches avant et pendant leur aventure, et pourquoi pas vous inviter à y prendre part?

"Le bipède humain a besoin de marcher et de parler pour penser, pour créer." Pascal Pick


Que l'année vous soit douce et fertile!

L'équipe de Terr'Eveille

* * *