Bienvenue sur le site de Terr'Eveille

L' association Terr'Eveille se propose de promouvoir le "Travail qui Relie",
une méthodologie et une vision du monde, développées par Joanna Macy,
par le biais d'ateliers d'un ou plusieurs jours pour qu’il puisse toucher, inspirer et servir de ressource aux personnes qui souhaitent s'investir dans le "changement de cap"

vers une société qui soutient la vie.


En ces temps incertains, le Travail qui relie offre des ressources précieuses pour traverser les tempêtes, donner du sens à ce que nous vivons, déposer les émotions difficiles et créer du lien fécond malgré le confinement ....

A partir de la fin mai, nous lançons le mouvement des lucioles:
des petits cercles locaux, en présentiel et en nature vont s'allumer,
un peu partout, 
menés par d'ancien-ne-s participant-e-s
ou des facilitateurs-trices de Travail qui relie

Plus d'infos: L'envol des lucioles!

 

    * * *

    Newsletter de printemps : 20 mars 2020

    Le contexte anxiogène actuel crée des émotions fortes, que dans la tradition du Travail qui relie, nous invitons à reconnaître, accueillir ... et si possible à partager. Allons puiser dans nos ressources d'écoute, d'accueil, d'attention et de soin à soi et aux autres, pour offrir ce creuset qui pourra transformer ces émotions en élans de solidarité, en soutien et en reliances multiples.

    Ce que nous traversons, peut être une belle opportunité pour cultiver ces deux qualités des guerrières et guerriers de Shambala: 
    la compassion avec tous ceux qui sont au front de l'épidémie, et la conscience de notre interdépendance profonde avec tout le vivant, qui peut nous inviter à élargir notre regard sur la situation.

    Puisque nous ne pouvons nous rassembler, nous proposons à toutes celles et ceux qui en éprouvent l'envie et le besoin, de se connecter à distance tous les jours à 12h, pendant 20 min, pour ouvrir notre cœur à ceux et celles qui sont sur le front de l'épidémie, leur envoyer amour, force et compassion. Pratiquer pieds nus dehors peut nous aider à nous décharger de l’excès d’agitation et de stress et renforcer notre immunité par effet prise de Terre. Respirer posément loin du brouhaha médiatique, s’emplir de la lumière printanière de midi et de la beauté qui nous environne. Nous pouvons ensuite écouter la Danse de l'Orme, la danser, la chanter et nommer les personnes ou parties du monde vers lesquelles nous envoyons de la guérison !
    Visualisons les cercles concentriques, chers à Joanna Macy, dont nous faisons partie et qui nous relient à la vaste toile de la Vie. Envoyons par les fils de cette toile toute la compassion et la sagesse de nos cœurs de Shambala ! 

    Certains de nos anciens participants réactivent le réseau des tempêtes, c'est le moment! Vous pouvez recontactez votre cercle d'atelier, votre écopote, Prenez et donnez des nouvelles ... 

    Des nouvelles de Terr'Eveille : Profitant de l'hiver, nous avons renforcé nos racines et nos fondations, menant un travail en interne à la fois sur notre structure (nouvelle gouvernance, passage en asbl), bientôt un nouveau site internet et également des réflexions pour affiner nos positionnements qu'ils soient d'ordre politique ou spirituel.

    Nous sommes toujours en lien de solidarité avec le projet « Reconectando », mené par Helena en Colombie. Tout prochainement, nous vous envoyons un courrier spécifique qui donnera des nouvelles approfondies du projet ... et fera appel à votre générosité pour continuer à soutenir cette action porteuse d'espoir et de sens !

    De ce côté de l'océan, nous avons déjà facilité deux ateliers en ce début d'année, tous deux destinés à un public d'accompagnants. Nous constatons qu'au sein des métiers d'animateurs, thérapeutes, psychologues, la demande est forte pour donner un sens plus large à leurs démarches habituelles, incluant toutes les réflexions et pratiques développées par l'écopsychologie, dans un mouvement d'ouverture croissant.

    Nous avions mis les bouchées doubles pour pouvoir vous annoncer notre calendrier d'été et d'automne ! Cependant, au vu l'évolution de la situation liée au coronavirus, notre atelier d'avril sera très probablement annulé et les facilitateurs de l'atelier de juin préfèrent le reporter, pour pouvoir prendre le recul nécessaire. Nous sommes à la fois conscients des ressources précieuses que peut offrir le Travail qui relie dans le contexte actuel, et en même temps, nous attendrons d'être sûrs de pouvoir organiser ces ateliers de manière  adéquate avant d'ouvrir les inscriptions ...   
    Avec ces précautions, voici donc les ateliers programmés:

    • Du 7 au 12 juin 2020 : «Terreau de résilience», atelier reporté !
    • Du 18 au 22 juillet 2020 : "La Terre au bout des doigts", ouvert à tous, à Ohey.
    • Du 8 au 15 août 2020 : Seconde édition de « Dans la main de la tribu », destiné aux anciens (personnes ayant déjà vécu un atelier TQR) et leur famille, à Hermeton.
    • Cet automne : 2 ateliers prévus (dates à préciser encore) : «Shambala  dans l'âme», atelier d'approfondissement pour anciens participants et un Atelier de base destiné aux professionnels du travail social.
    • WE des 7 et 8 novembre : Nos Retrouvailles annuelles, à la Ferme de Géronne
    • Du 4 au 8 décembre 2020 : Atelier de base

    Si ces dates ne vous conviennent pas ou que vous n'y trouvez pas de place, nous vous invitons à aller voir du côté de nos amis français ... le réseau s'étoffe et les propositions diverses aussi : Allez visiter la page : http://www.ateliersdetravailquirelie.sitew.fr/

    Dans notre écosystème proche, nous soutenons l'initiative de:
    COResilience

    Menée par deux facilitateurs de Terr'Eveille, les "Laurent" de notre équipe, cette initiative de préparation à des situations de collapse, prend tout son sens dans les heures que nous vivons! 

    Des "collapse game" grandeur nature pour favoriser la résilience sociale. Les participant(e)s à un week-end de COResilience se voient emportés dans un épisode chaotique de notre monde en changement. Durant 24h00 en huis clos, ils/elles vont prendre des décisions, établir des espoirs, espérer des pistes de sorties à une situation qui se complexifie d’heure en heure.

    Dans les situations de crise, une tendance naturelle et automatique à s’entraider apparaît dans les groupes. Contrairement à certaines idées reçues, quand nous sommes en difficulté, nous tendons spontanément la main vers autrui.

    COResilience intervient aussi dans la formation de professionnels en charge de préserver les réflexes d’entraide en cas de crise aiguë. Ces dernières semaines, la dernière promotion de la formation en Urgence Sociale et Humanitaire au CESA  est sur le pont pour aider les travailleurs sociaux  à maintenir du lien durant la pandémie.

    Séance d'information le 28/05 ,10 rue de Courcelles 6044 Roux 

    Et pour terminer cette newsletter en douceur, voici un message de notre amie et collègue Agnès:



    Dans ces moments sombres et de doute, les pins (sylvestres, maritimes et parasols) sont nos alliés (fréquenter les pins proches de chez vous ou via photos, huiles essentielles, Fleurs de Bach, spagyrie) par leur effet bénéfique sur le système respiratoire, pour nous aider à nous détacher de nos erreurs et nous pardonner, par leur connexion essentielle à la lumière et à la vitalité, par leur capacité à élargir notre champ de vision afin de saisir chaque situation comme une invitation à grandir et faire surgir de nouvelles idées
    (message reçu par Agnès suite à une canalisation avec le Vivant).


    De tout cœur avec chacun.e de vous et avec la Terre,
    l'équipe de Terr'Eveille!